G3 Rando à Anse : le jardin des fées 23-02-18

 

G3 :10,2 km / 499m D+/ 18 pers (10h 8f )/ temps voilé de gris et froid.

 

Un froid de canard à 8h30 place de la garbure : - 2°C.

 9 randonneurs quittent Ger direction Idron pour rejoindre 9 autres marcheurs du LPC.

A 10h nous sommes à Anse, en Baretous , un village de 244 habitants (associé à Féas), quelque part dans le triangle Oloron-Esquiule-Aramits. Si l’air n’était pas si froid nous pourrions sentir le Pays Basque tout près de nous…. en pays de Béarn.

Les reliefs alentours, tout en ventres verts rebondis et croupes recouvertes de fougères rousses nous rappellent que la Soule n’est pas très loin. Les premières foulées dans un sentier boueux nous mènent assez rapidement sur un mont d’où l’on voit tout en bas le village de départ et la vallée de Baretous dans un léger voile gris. On imagine le même paysage par grand soleil et ciel bleu, ce doit être superbe. Nous savourons toutefois. Face à nous, pas très loin, la neige s’offre à nos regards sur les contreforts des Pyrénées. Les sentiers et chemins que nous descendons puis remontons sont très praticables et à l’heure voulue, (midi et demie) chacun s’installe à sa guise pour le pique nique, près d’un sommet, à l’abri du vent. Quelques vautours se promènent au-dessus de nos bonnets, sans doute pour évaluer le repas qu’ils pourront faire après notre départ.

Nous ne verrons pas les « fées » du jardin puisque ce sont les asphodèles qui sont ainsi nommées mais des petites fleurs jaune pâle et quelques « dents de chien » mauve (drôle de nom pour des choses aussi délicates !)

Les 8 « fées» du groupe … sont prises en photo par le chef de meute et conteur émérite Michel L., puis la petite troupe chaudement vêtue reprend sa marche dans la froidure. Une erreur d’aiguillage de nos chefs, raccourcit le parcours d’un petit km, pas très grave, le sentier est vite retrouvé.

Un vol de grues, bien bavardes dans la grisaille, nous annonce-t’il le printemps ? Les pauvrines vont avoir un peu froid ces jours-ci dans le ciel de France !

Au chaud, pas loin du stade Saint Pée d’Oloron, nous nous retrouvons au café des Pyrénées autour d’une grande table, avec chocolats chauds, bières et jus de fruit, sans oublier l’eau pétillante d’Ogeu dans une très jolie bouteille pour certains…

Merci à Daniel, Louis et Michel, nos accompagnateurs du jour pour cette journée bien agréable où nous avons parcouru 10,2 km pour 499m de dénivelée.

 

 J.L. S.L.

 

Les Photos de Lysiane : ICI

 

 

 



Ajouté le 23/02/2018 par JL. - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA