G2---LES LACS D'EMBARRAT

G2  Les lacs d’Embarrat    Vendredi 14 Septembre 2018

 

7H00 du matin, le manteau nuageux présent sur la plaine et le piémont laisse place à un beau ciel bleu lors de notre arrivée sur le parking de Puntas- Pont d’Espagne. De quoi nous rendre optimistes pour la suite de la journée et renforcer la bonne humeur ambiante.

 

8h30 et un petit ¼ heure d’avance sur la prévision, nous quittons les voitures. Nous sommes 12 Lpcistes avec une parfaite parité (6F & 6H). Après quelques minutes de marche nous nous attardons sur le spectacle des cascades du Pont d’Espagne, dont on ne se lasse pas, il est vrai.

 

La poursuite de notre marche nous amène sur le plateau du Clot puis celui de Cayan par la rive droite du gave du Marcadau, paradis des raquettites et skieurs de fond l’hiver. Le sentier large et quasiment plat jusqu’au pont de Cayan nous offre un échauffement en douceur. Les discussions encouragées par le confort du sentier vont bon train.

 

Après le pont, les choses se corsent. C’est le début d’un sentier étroit qui monte rudement vers les lacs de l’Embarrat à travers pins sylvestres et sapins. En file indienne, les discussions se font plus rares, remplacées par  le rythme accéléré des respirations. Heureusement, l’ombre des arbres est bienvenue pour nous protéger des rayons du soleil.

 

Au sortir de la forêt , vers 1800m , une pause « grignotage »  et c’est reparti sur un chemin moins pentu mais parsemé de blocs rocheux. On commence à profiter de la vue sur la vallée du Marcadau mais la traversée de quelques zones d’éboulis nous oblige à garder l’œil sur nos pieds.

 

Après 3h de marche et quelques pauses, le 1er lac d’de l’Embarrat  (le lac inférieur) de couleur bleu turquoise se dévoile dans sa splendeur. A son pourtour les masses de granit arrondies et polies témoignent de l’effet des glaciations qui ont façonnées le relief et crées ces lacs.

 

Mais il nous faut faire encore un petit effort pour atteindre le lac supérieur tout proche que nous atteignons après quelques minutes. Tout aussi beau que le 1er mais différent par sa couleur où le vert des espaces herbeux qui l’entourent se reflète sur sa surface. Un petit promontoire proche du déversoir et surplombant le lac inférieur sera l’endroit idéal pour le PN. De là on peut apercevoir autour de nous quelques sommets (La Cardinquière, le Pic Arrouy et les Aiguilles de Castet Abarca)  et vers le sud, au-delà de la vallée du Marcadau, le vallon du Pouey Trenous.

 

Le retour se fera par le même chemin jusqu’au pont de Cayan. Nous empruntons cette fois la rive gauche du gave de Marcadau pour arriver au Refuge du Clot et prendre le Pot de l’Amitié.

 

Félicitation à Martine pour son premier G2.

 

Au fait : «  en occitan, eth embarrat est un lieu qui donne l’impression de territoire clôturé, fermé. Cirque entouré de sommets qui donne une allure de vallon suspendu » dixit Wikipedia.

 

Bilan : 12 marcheurs (6F + 6H)  15 km et 750m de D+   niveau E4 T3  R3.  Météo ensoleillée température agréable

 

RA 



Ajouté le 14/09/2018 par RA - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA