G1--PIC de GER

G1  Pic de GER en boucle    Vendredi 27 Octobre 2017

 

     12 marcheurs (5F + 7H)  16 km et 1560m de D+   niveau E5 T5  R4   durée :  8h45 compris PN

 

      Au programme du jour : Le Pic de GER (2613m) au départ de la station de Gourette (1360m) avec une variante passant par le col et lac d’Anglas pour le retour. Autant dire un gros morceau en perspective pour ce sommet homonyme de GER , village cher au Lpécistes.
     C’est vers 8h45 au pied des pistes que notre petit groupe s’élance vers l’impressionnante muraille de calcaire qui domine la station au sud-Ouest. Le ciel d’un bleu profond est bien dégagé et les sommets s’éclairent de la lumière dorée des premiers rayons du soleil. De quoi nous réjouir et nous laisser entrevoir une belle journée. 

 

     La montée est un peu rude mais la progression se fait régulièrement, entre les pistes caillouteuses et les remontées mécaniques. Quelques ouvriers y travaillent encore. Il faut être prêt à accueillir les premiers skieurs dans quelques semaines ..,  si Dame Nature le veut bien. 
     L’œil affuté de Didier nous fait remarquer au loin 2 points minuscules progressant sur la paroi éclairée du pic de GER, 2 grimpeurs perdus dans l’immensité minérale.


     Le fond de l’air reste frais et ce n’est que vers 11h00 que nous sortons de l’ombre du massif pour ressentir la douce chaleur du soleil. L’occasion de faire une pose bienvenue et de reprendre quelques forces avant d’attaquer la dernière partie de l’ascension.
     Nous quittons le domaine des pistes pour atteindre les lacs du Plaa Segouné. C’est le moment  d’attaquer  le sentier qui grimpe dans les éboulis jusqu’au col d’Amoulat. Nous découvrons alors l’autre versant du massif tout autant minéral. Un 2ème petit col  franchi et c’est le versant par lequel nous allons gravir le Pic qui se dresse devant nous… impressionnant quand même !!.  L’ascension se fait sans grandes difficultés mais demande toutefois de l’attention avec, de temps en temps, l’aide des mains .

 

     Après un petit moment pris à repérer les divers sommets qui nous entourent (Pic du Midi d’Ossau, L’Ariel, Le Lurien, le Pic d’Anie, le Balaïtous, un peu plus loin, le Vignemale…..), nous décidons de redescendre en contrebas pour le pic-nic dans un cadre enherbé un peu plus accueillant.
     Merci à Didier pour l’apéro surprise donné à l’occasion de son anniversaire et aux autres marcheurs pour le partage des boissons variées et autres gourmandises.

 

      Mais il n’est pas trop temps de lézarder malgré le confort du lieu car la mer de nuages a tendance à remonter et nous ne sommes pas au bout de nos efforts. En effet, il nous reste encore quelques centaines de mètres de dénivelé positif à faire et une belle descente pour le retour. 
    Nous atteignons le Col d’Anglas vers 15h15. De là on espérait bien apercevoir le lac du même nom en contrebas. Hélas la mer de nuages est en train de nous rattraper et commence à masquer le paysage. C’est donc dans une visibilité réduite que nous nous engageons sur une pente raide sans marquages évidents. Le brouillard devient de plus en plus dense et on ne découvrira le lac que lorsqu’on aura atteint ses berges.  

 

     A partir de là nous rejoignons le GR10 et il nous suffit de « dérouler » le chemin jusqu’au parking que nous atteignons vers 17h30, les jambes un peu fatiguées mais la tête remplie de beaux paysages.
Merci à toutes et tous pour votre agréable et joyeuse compagnie. Bienvenue à nos nouveaux Lpcistes Didier et Sylvie R. et Yves S. 
 

RA 



Ajouté le 27/10/2017 par RA - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA