G1-pics Gabiedou et Bouneu 2809m-13/10/2017

D'une pierre deux coups.....Gabiedou (2809m) et Bouneu (2720 m)

Nous sommes 15 au départ du parking de Troumouse. Toutes les conditions météo sont réunies pour réussir un beau doublé sous la houlette de Christian et Gaston, et nous savons que ces deux là s'entendent comme les deux doigts de la main.

Un panneau d'information nous raconte l'histoire de ce sentier emprunté jadis par les espagnols et les français pour commercer. Ces hommes n'y regardaient pas à deux fois, il fallait monter descendre, tirer les mulets et arriver à bon port.

En levant les yeux, on se demande bien où nous allons grimper dans ce cirque à la fois grandiose, sauvage, mais très impressionnant. Nous avons confiance en nos deux compères, ils sont bien connus pour avoir les deux pieds sur terre.

 

Nous cheminons sur une sente composée d'une moitié de terre et d'une moitié d'éboulis. Après avoir croisé un névé esseulé, sans son double, nous apercevons une harde d'isards virevoltant sur les rochers traversant le cirque de droite à gauche. Ce spectacle nous ravit et nous restons quelques minutes en admiration devant leur agilité, c'est certain, ils n'ont pas deux pieds gauches.

Après ce divertissement, nous continuons notre progression vers le port de la Canau (2686m) et en deux temps trois mouvements nous voilà entre deux chaises, une espagnole, l'autre française. La croix frontière 321 est peinte en jaune sur une dalle de schiste, et à ses côtés, une plaque, plus sophistiquée, nous rappelant que ce cadre pyrénéen est inscrit au patrimoine de L’UNESCO. On comprend pourquoi, on ne cesse de s'esbaudir, entre les deux pays nos cœurs balancent, nos yeux ne savent pas où se poser. La vue sera encore plus belle au sommet du Gabiedou. Christian récupère ses troupes, ni une ni deux, on se dirige vers la droite (ouest) et là..........Mais, mais « on ne va pas passer sur ce rocher à pic ». Je suis à deux doigts de rester sur place. Christian,Gaston, rassurants, « on peut le faire », c'est sûr comme un et un font deux. Nos chefs du jour se concertent, deux avis valent mieux qu'un, et en effet, c'est à notre portée, on a pris notre courage à deux mains, la sente, invisible du col est finalement assez bien cairné et sans trop de danger. Une petite cheminée, encore quelques mètres et là …..

 

Nous en avons le souffle coupé …. comment décrire ce panorama à 360 degrés ?

Devant nous au sud, le Mont Perdu, le Cylindre et son col, le Marboré, à l'ouest le Taillon, le Vignemale et son glacier d'Ossoue, on se retourne, le Pic Long, le Campbieil, le Pic de la Géla, et le Pic de la Munia.... et j'en oublie sans doute,

Dame nature est tellement généreuse que nous n'avons pas deux mots à dire, se taire et profiter de ce qui nous est offert,

Le Gabiedou, c'est fait!! mais nous courons deux lièvres à la fois, il faut redescendre et entamer la monter au Bouneu,

Nous repartons sur le même sentier admirons au passage la belle vallée de Pineta qui mène au lac glacé et à ce qu'il reste des glaciers du versant Nord du Mont Perdu, parvenons au sommet pour pique-niquer. Ce même panorama ne nous aura pas quitté, quelle magnifique salle à manger, !!!

 

(c'est l'occasion de goûter aux fameuses Courèges de Nadine, une pure merveille ….) CC

 

La descente c'est une autre paire de manches, Gaston prend la tête du groupe, un homme averti en vaut deux, et nous glissons sur des éboulis d'ardoise, de schistes, de la terre sableuse, on plante bien les talons, ajustons les bâtons et tout se passe bien. En face de nous le grand cirque et la Munia son plus haut sommet 3133 m.

 

15 heures, nous voici aux voitures, heureux de cette fabuleuse randonnée ….

Oui vraiment c'est sûr comme un et un font deux, C et G font la paire.

De la part des 13 autres participants, dont deux petits nouveaux Bernard et Joël, merci merci !!!!

MERCI BEAUCOUP

 

Nadine

 

15 participants (8 H et 7 F) , météo : grand beau, soleil d'Automne, 800 m de D+ en moins de 7 kms !!

 

Les photos de Michèle sont ; ICI, LA et  encore ICI



Ajouté le 13/10/2017 par NC - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA