G1 - Les lacs de CONSATERRE

                                                                           Les lacs de CONSATERRE

 

G1 Vendredi 29 septembre

 

Participants : 4 bigourdanes et 7 béarnais
Itinéraire :  Ens, Pic de Hountas, col du Cap de Laubère, lacs de Consaterre
Dénivelée : 1320m pour 15,5km de rando

 

Il est 06h45, Ger ne s’éveille pas.
Il est 06h45, je n’ai pas sommeil.
La petite ourse n’est pas encore partie
Et même si l’aube tarde à venir,
 La promesse d’un jour radieux
Rend nos 11 randonneurs joyeux.


      1h30 plus tard, nous sommes arrivés sur le point de départ de notre itinéraire, non loin de Sailhan (peitit village de ENS) au fond de la superbe vallée d’Aure, que nous pourrons admirer plus tard depuis les crêtes .
     Mais ne brûlons pas les étapes, pour l’instant nous commençons notre ascension et sur le 1er sentier, nous faisons déjà une halte, nos yeux ayant été attiré par de beaux champignons.


      Puis nous croisons des tapis de fougères mordorées et traversons une jolie clairière. La pente devient plus raide et les choses sérieuses commencent. Souvent, nous mettons du carburant dans la machine à savoir fruits secs et gorgées d’eau répétées pour éviter les coups de fringale.  C’est comme cela que nous arrivons au 1er point de vue remarquable sur  le val d’Azet et, plus loin, les Pyrénées ariégeoises depuis le « modeste pic de Hountas (1751m).


      Là nos efforts sont sollicités à nouveau pour arriver jusqu’ aux crêtes (col du cap de Laubère, 2179m) et les dépasser. C’est encore un panorama grandiose qui nous attend derrière la barrière rocheuse. De très belles chaînes montagneuses avec le Néouvielle, les Trois Conseillers, le Turon du Néouvielle, le Campbeilh….
Allez, les lacs ne sont pas encore visibles, pas le temps de s’apesantir.


       Où sont ces bijoux qui se cachent dans un écrin harmonieux de végétal et de minéral aux teintes dorées ?
Nous attaquons un autre versant, nos chevilles ne tremblent pas, nos cuisses non plus, nos jambes se montrent aussi fermes que notre volonté. Un élan vigoureux nous soulève de crêtes en raidillons.


    Et enfin la promesse !!! Armand ne nous avait pas menti. Le bleu émeraude des 3 lacs est là pour nous récompenser et s’offrir en cadeau le temps du  pique-nique. Véronique et Jean tentent même un bain de pied revigorant.


     Le retour se fait dans la bonne humeur et les langues se délient.
     Armand n’oublie pas les champignons qu’il avait cachés derrière un arbre pour la poêlée forestière de ce soir.
A Saint-Lary, nous apprécions le pot de l’amitié très désaltérant offert par Jöel à qui nous ne pouvons refuser le plaisir de nous faire plaisir.

 

Merci aux animateurs et aux participants pour cette belle journée.
Et à la semaine prochaine pour des randos tout aussi surprenantes et une A.G qui clôturera la saison 2016/2017 en toute convivialité.

 

Caroline
  



Ajouté le 29/09/2017 par CJ - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA