Club de marche de Ger en Béarn 64.

Cette association a pour objet la pratique et le développement de la randonnée pédestre, tant pour sa pratique sportive que pour la découverte et la sauvegarde de l'environnement, le tourisme et les loisirs. ACTIVITES : Marche Nordique de 2h30 avec des animateurs diplômés les lundi matin ; Rando Santé les mardi après-midi avec des animateurs spécialisés ; Les mercredis après-midi, randonnée pédestre de 10 à 15 km dans le Béarn ou la Bigorre dans un rayon de 30 km de Ger ; Les vendredis, sorties montagne toute la journée (4 groupes de niveaux différents) avec raquettes à neige l'hiver. Quatre séjours programmés dans l'année dont un en itinérance.

DES SORTIES ORGANISEES SOUS LA CONDUITE D'ANIMATEURS DIPLOMES...UN CONTACT HUMAIN, NE MARCHEZ PLUS SEUL, REJOIGNEZ-NOUS

Salut les marmottes

Après un trafic de voitures indispensable au bon déroulement de la journée, et 45 minutes d'attente pour les 21 LPCistes laissés sur le parking des Vertiges de l'Adour et non pas les vestiges de l'amour comme certains l' ont dit (j'ai entendu).

Bref, ce sont 27 randonneurs 13 hommes et 14 demoiselles qui partent jeter leurs yeux à la magnifique cascade du Garet.

Puis nous arpentons une longue piste forestière jonchée de bois mort, vestiges de tempêtes passées.

Après la traversée d'un immense plateau, nous constatons que les altimètres sont bloqués aux environ de 275 M+ (on se demande ou sont les 400m+ promis) ; on casse la croûte on avisera après.

Les jeunes recrues prennent la décision (avec l'accord des vieux bien sûr) de rallonger les chiffres relevés.

Nous prenons la rive droite de la Gaoube pour aller faire une balade bien connue des raquettistes , l’ascension au Courtaou des Esclozes, et retour par les crêtes que tout le monde connait,

De retour aux voitures, les chiffres relevés étaient quand même mieux.15,2km pour 11,4 initialement prévus et 385M+ pour 399m+.

Le pot de l'amitié a été pris sur place, et il a été rappelé que plus aucune inscription ne sera prise après l'horaire indiqué .

J’espère que vous avez passé un bonne journée et je vous rappelle que vous pouvez donner votre avis sur le site du club.

Randonneuse-ment vôtre

 

La marmotte

 

 

Photos de Lulu : ICI



Ajouté le 20/04/2018 par Michel L. - 1 réaction

16 participants : 7D, 9H

Beau temps chaud

Paysages superbes de la Vallée d'Ossau

12km, 872 m de D+ en 5h37 (arrêts : 1h29, marche : 4h08)

 

Randonnée en vallée d'Ossau.

Départ du hameau de Listo. La montée commence sur une piste, puis, un parcours de crête  nous conduit au sommet . Avant d'atteindre la crête,  nous faisons l'ascension spectaculaire du petit pic du midi d'Ossau (le Listo) avec en arrière plan " l'Everest " ( pic de Ger).

Après tout, ne dit-on pas : " A chacun son Everest" ?

Puis nous continuons en direction du sommet du Turon de Luzé où une  très belle vue sur les sommets de la vallée d'Ossau nous attend.

C'est l'heure du repas agrémenté de bon petit vin offert par Jean, André et Jean-Yves et de délicieuses gourmandises qui nous régalent. Merci à Christiane pour sa tourte à l'anis, à Lucette pour ses crêpes, et à Michel pour ses cannelés.

Rassasiés et reposés, nous descendons par le chemin des écoliers. Petit sentier bucolique où chèvres, moutons, fleurs printanières nous ravissent. 

Quelle belle journée !

Agnès A

 

Photos de Simone : ICI

 

Photos de Michel D ICI



Ajouté le 20/04/2018 par AA - 0 réaction

Salut les gros loups,

 

Par cette journée estivale (enfin!!!), nous étions 31 (dont 24 LPC) à arpenter les chemins autour d'Arzacq pour un circuit bucolique concocté par nos amis des Marcheurs du Soubestre. Ce circuit qui suit en partie le GR 65, voie jacquaire du Puy, offre de magnifiques vues sur toute la chaîne pyrénéenne allant de l'Ariège au Pays Basque avec, cette année le décor enneigé des 2 Pics du Midi (Bigorre et Ossau), de l'Anie et de l'Orhy..... Superbe!

 

Ajouté à cela quelques touches d'histoires locales de nos amis d'Arzacq et on obtient une agréable matinée de randonnée. Qui fut suivit, comme il se doit, du traditionnel  repas "Tête de Veau" chez Gaby (roboratif à souhait), et de la visite/dégustation aux chais de l'Escudé à Cabidos : Osez L'Escudé dit la pub !! Et nous avons osé..

 

Retour en suivant sur Ger, où, pendant le trajet, le chauffeur du bus a pu mesurer les décibels engendrés par la sieste de certains.

 

Encore une bien belle journée de partage.

 

A la prochaine

 

JYSC



Ajouté le 18/04/2018 par JYSC - 0 réaction

En ce vendredi 13 nous avons eu beaucoup de chance : la chance d’avoir un temps clément avec seulement une petite averse au final, la chance de  faire une superbe sortie pensée et peaufinée dans le TDM par JYSC, la chance d’avoir continuellement devant nous le magnifique Cabaliros encore bien enneigé et toujours couronné de magnifiques corniches, enfin la chance d’accompagner nos deux guides du jour : Christian et Gaston.

Mais voici ce qui s’est passé. Trois rendez vous aujourd’hui : Ger, Cuisinella et Lugagnan, et les neuf randonneurs (4F ; 5H) prennent la route direction Saint Savin puis Uz où se trouve notre point de départ. Comme l’écrit JYSC dans le TDM, « On attaque d'entrée une pente à 20%. C'est le chemin qu'empruntaient les mineurs qui allaient extraire le plomb dans les mines plus haut (usine de Peñarroya de Soulom) ». Puis la randonnée chemine assez raide sur un sentier bien tracé, souvent recouvert d’une magnifique pelouse qui laisse augurer d’un retour en douceur. Nous laissons à droite le chemin qui mène à la chapelle de Pouyaspé, et continuons notre cheminement entre jolies granges, bruyères gigantesques, chevaux curieux et brebis paissant tranquillement, avec devant nous le spectacle du Cabaliros, le Viscos et la vallée de Hautacam sur le côté et derrière nous, une vue plongeante sur la vallée d’Argelès.

Après la dernière grange dont la cheminée laisse échapper quelques volutes de fumée, nous parcourons des croupes verdoyantes et pentues. Plus un arbre, seul le ciel assez voilé nous domine avec juste derrière, le soleil bien atténué.

Bientôt la neige recouvre le sol, et la couche s’accentue petit à petit. Plus haut, nous apercevons la jolie cabane de Turon de Bene où nous reviendrons pour le pique nique. Ici la neige recouvre tout et s’épaissit de plus en plus, nos pieds s’enfoncent bien, nous irons un peu plus haut vers le point d’alt. 1650 m pour essayer de voir au sud le pic du midi d’Arrens, mais le ciel s’assombrit, le sommet du Cabaliros disparait derrière les nuages, la montée devient pénible surtout pour les premiers qui doivent faire la trace, aussi nos guides décident de redescendre à la mignonne cabane en bois de Turon de Bene.

Bien sûr, ce cadre magnifie notre pause toujours aussi conviviale et la touche finale appartient à Lucette qui nous régale de délicieuses crêpes, le « thé colombien » ne manque pas non plus.

Mais il faut rentrer et nous reprenons le chemin du retour par la piste que nous coupons souvent à travers genévriers et bruyères en partie recouverts de neige tout en croisant au passage le désormais fameux Pic d’Escorne Crabe . Puis nous retrouvons le chemin de montée, les jolies granges et nos véhicules.

Le pot sera pris à Argelès et nous nous quittons en rêvant déjà à la prochaine sortie.

 

MF N.         

 

 

Les chiffres du jour : 9 LPC ( 4 F et 5 H) pour une randonnée de 14 kms et 800 m de D+ autour du Pic d'Escorne Crabe (alt maxi 1650 m sur le flanc Est du Cabaliros) sous un ciel couvert en matinée ( et quelques modestes trouées) puis de petites averses sur le chemin du retour.

 

 

 



Ajouté le 13/04/2018 par CC - 0 réaction
 
Sortie G3 au Pic de Jer le 14 avril 2018
 
C’est sous un ciel on ne peut plus incertain qu’un groupe d’irréductibles s’est rassemblé à Ger pour une sortie dite « classique » - la boucle du Pic de Jer.
 
Nous étions 9 dames et 8 messieurs , tous bien équipés en cas de pluie. C’est vrai que ce fut utile car assez rapidement, après les premières mètres de la montée,  la pluie a commencé et c’était ponchos et compagnie.
 
Finalement ce n’était pas bien méchant et on a pu les enlever rapidement, mais pas avant que le sauna ait fait son effet. 
 
Le Pic de Jer, ce n’est pas loin, ce n’est pas très difficile, mais ce n’est pas pour ces raisons qu’il ne faut pas le faire. Les panoramas sur Lourdes, la plaine de Tarbes et le Pibeste sont très beaux dès 200m de dénivelé. Les appareils photos ont mitraillé.
 
A part les premiers mètres, un peu raides, c’est une montée progressive et on peut choisir ou non de prendre les raccourcis coupe-lacets forcément plus raides. Nos gentils animateurs nous ont épargnés!
 
Après l’arrivée à la gare du funiculaire,  nous avons  choisi le chemin des « panoramas » vers la gauche qui nous a ouvert des perspectives toute aussi belles sur le coté Est vers le Pic du Midi et on pouvait même regarder le Pic de la Clique - but de la sortie d’il y a 15 jours.
 
Arrivée au sommet du Pic de Jer, nous avons retrouvé le Groupe 2 pour un casse croûte panoramique très convivial avec un temps doux , plutôt inattendu.
 
Ensuite , nous sommes  descendus  par le coté Est, par des chemins moins parcourus et plus boueux que les autoroutes de la montée. Mais cela reste parfaitement accessible. C’est seulement dans les 2 dernièrs kilomètres que la pluie est revenue nous embêter - juste assez pour profiter d’un deuxième sauna.
 
Une dizaine de kilomètres en tout et environ 550m de dénivelé +. Pas de doute, le traditionnel pot a été bien mérité et nous sommes  revenus  sur Pontacq chez "la blonde" pour en profiter.
 
Merci à Daniel et Michel pour une animation efficace et pleine d’humour. On se souviendra du yaourt!
 
 Alan
 
 
Photos de Lulu : ICI 


Ajouté le 13/04/2018 par allan. - 0 réaction

1 2 3 4   Page suivante